Micro-entreprises : quelles sont les nouveautés apparues en 2018 ?

Micro-entreprises : quelles sont les nouveautés apparues en 2018 ?

Une micro entreprise est une EI, ou autrement dit une entreprise individuelle. Elle comprend donc des travailleurs indépendants, ou non-salariés. Une micro entreprise peut bénéficier d’un régime social intéressant, qui est le micro social simplifié.

En ce qui concerne les questions de régime fiscal, ce genre d’entreprise peut choisir le prélèvement libératoire. Ce régime est intéressant notamment pour les entrepreneurs qui travaillent en solo, il permet de faciliter les cotisations et évite les problèmes de trésorerie.

Les nouveautés apportées au régime de la micro entreprise

En 2018, il y a eu pas mal de nouveautés et de changements qui ont touchés la micro entreprise. Voyons lesquelles. Le plafond de la micro entreprise à augmenté. En effet, il a doublé en 2018 par rapport à l’année précédente. Si un entrepreneur qui a une micro entreprise commerciale à un CAHT ou chiffres d’affaires hors taxes qui ne dépasse pas encore les 170 000 euros, il pourrait profiter du régime de la micro entreprise 2018.

Pour le TVA, le régime 2018 permet de garder tous les bénéfices même si les seuils de base sont dépassés. Il y a également la RSI qui prend en charge tous les indépendants, mais peut-être pas pour longtemps. En 2018, le seuil des plafonds a doublement augmenté ce qui fait qu’il n’y a plus de grande crainte de dépassement. Et il y a également les taux de cotisation qui ont remarquablement baissé cette année.

La micro entreprise pour tous

Nous avons vu quelques changements qui ont été apportés à la micro entreprise cette année 2018. Il est plus facile et avantageux de créer une micro entreprise. Il y a trois grands secteurs dans lesquels il est possible d’évoluer, à savoir le domaine commercial, les activités libérales ainsi que les prestations de services.